Les collégiens ont planché sur la Grande Guerre : Yonne républicaine 17 06 2017

Dans le cadre du Prix national de la mémoire et du civisme André Maginot, les élèves de deux classes de troisième du collège Albert Camus ont réalisé un travail de type épistolaire sur la Grande Guerre.

Encadrés par Simon Genestier et Hélène Paris, professeurs d’histoire-géographie au collège Albert-Camus, et de français, les élèves de deux classe de troisième ont participé au Prix national de la mémoire et du civisme André Maginot. Ils ont imaginé des lettres envoyées par des poilus depuis les champs de bataille de Verdun.

Sur les panneaux du CDI, une vingtaine de missives fait l’objet d’une première sélection au sein de l’établissement.
« Je suis mort de l’intérieur, Louise ! »

Elles ont été rédigées en s’inspirant des contenus des cours des professeurs, des ouvrages sur la Grande Guerre et des témoignages rapportés lors de leur voyage à Verdun en avril dernier. Par la prose ou la poésie, le dessin ou la peinture, Hatim, Flora, Solène, Aurore et les autres se sont mis dans la peau d’un poilu.

Comme dans la lettre de Valentine, qui a été envoyée à Paris pour concourir, le texte est souvent très émouvant : « Je suis mort de l’intérieur Louise ! j’ai peur de mourir et de ne plus pouvoir te serrer dans mes bras Quand je rentrerai, j’irai voir ton père et lui demanderai ta main. »

Les élèves auxerrois nourrissent maintenant l’espoir que la lettre de Valentine soit sélectionnée parmi les travaux de milliers d’élèves de toute la France qui se sont attachés, comme elle, à parfaire leur connaissance des lieux de mémoire combattante.

http://www.lyonne.fr/auxerre/2017/06/17/les-collegiens-ont-planche-sur-la-grande-guerre_12447495.html