CONTRAT D’OBJECTIFS

A partir du diagnostic partagé, la rectrice de l’académie, d’une part et principal du collège Albert Camus d’autre part, conviennent :

Préambule :

Le contrat d’objectifs s’inscrit dans le cadre général de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005 qui instaure, par son article 36, un cadre légal pour la contractualisation entre l’établissement scolaire et l’autorité académique.

Il s’inspire des objectifs nationaux de l’éducation nationale et des priorités définies par le projet académique et tend également à renforcer la responsabilité et l’autonomie de l’établissement.

La démarche de contractualisation comporte l’enjeu de performance porté par la loi organique relative aux lois de finances tout en associant les acteurs à l’élaboration du diagnostic, aux choix des objectifs et aux décisions.

C’est un levier de modernisation du service public et d’amélioration de sa gouvernance qui permet de fixer des objectifs réalistes, ciblés à l’établissement pour lui permettre d’accroître son efficacité dans l’action éducative et de répondre aux besoins des élèves scolarisés dans l’établissement.

Le contrat contient les engagements réciproques de l’établissement et de l’académie ainsi que les modalités de son accompagnement et de son évaluation par l’autorité académique.

Caractéristique de l’établissement :

Le collège Albert Camus se situe en zone urbaine à Auxerre, ville où sont implantés à ce jour 4 collèges. Le bâtiment construit en 2005 a été partiellement rénové et les locaux sont très agréables et bien entretenus.

Les élèves sont originaires pour 25% d’Auxerre et de 6 communes  avoisinantes.

31% d’entre eux bénéficient de transports scolaires. En 2016, 560 élèves sont accueillis, 33% sont issus de PCS défavorisés, 18% sont boursiers.Le nombre d’élèves est en baisse constante sur l’Auxerrois.

Une Ulis (troubles des apprentissages DYS) accueille 12 élèves répartis sur les 4 niveaux.

Le nombre d’élèves arrivant en 6° avec une année de retard est en baisse constante (33% en 2011, 6% en 2016) témoin du travail de qualité conduit. On constate la même baisse pour les collégiens en fin de 3°

Les résutats au DNB étaient stables depuis plusieurs années (88/89%) avec une baisse en 2016 (81%) de même que pour le taux d’intégration en seconde générale et technologique.

L’équipe enseignante est composée de 37 enseignants en poste fixe et de 5 CSR. 47.5% des enseignantssont au collège depuis plus de 8ans et 82% sont certifiés.

Priorités de l’établissement :

Rappeler ici en quelques lignes le « positionnement » de l’établissement au regard du projet académique. On doit s’appuyer sur le projet d’établissement (s’il existe) afin de bien dégager quel est l’enjeu pour la période du COM. Il importe d’attirer l’attention du chef d’établissement sur la nécessaire cohérence des priorités avec le contenu de sa lettre de mission et du projet d’établissement.

Le présent contrat inscrit l’action de l’établissement dans le cadre du projet académique, en cohérence avec ses trois axes. Le projet d’établissement décline et met en œuvre les objectifs partagés de ce contrat pour atteindre deux ou trois priorités.

  • Priorité 1 : Faire évoluer les méthodes pédagogiques notamment dans le cadre de l’AP pour améliorer les résultats scolaires
  • Priorité 2 : Accompagner l’élève dans ses parcours personnels.
  • Priorité 3 : Maintenir un environnement culturel riche.

Objectifs de performance partagés :

Maintenir un environnement culturel riche

L’établissement et l’Académie conviennent, dans le cadre de la contractualisation, des objectifs partagés suivants :

Objectif 1 :

L’établissement s’engage à : Faire évoluer les pratiques pédagogiques dans le cadre de l’accompagnement personnalisé

Axe 1 Améliorer les acquis en généralisant l’enseignement et l’évaluation par compétences et l’accompagnement personnalisé.

  • Evoluer dans la pratique de la différenciation pédagogique et dans la gestion de l’hétérogénéité
  • Elaborer un plan de formation pour les personnels
  • Rendre cohérente la mise en place de l’accompagnement personnalisé (notamment tutorat et DAP) et son évaluation pour lutter contre le décrochage scolaire.

Axe 2 Fournir aux élèves des enseignements innovants et ouverts sur le monde pour construire des projets personnels ambitieux.

  • Etendre les usages numériques dans la pédagogie
    • Formaliser et appliquer un projet pluriannuel au conseil école collège
    • Dans le cadre du conseil pédagogique élaborer une réflexion sur les notions de travail personnel et de rigueur.

Objectif 2 :

L’établissement s’engage à : Accompagner l’élève dans ses parcours personnels

Axe 1 : Utiliser Folios

Axe 2 : Développer le parcours citoyen

  • Favoriser des actions citoyennes et le comportement citoyen
    • Développer le sentiment d’appartenance au collège.
    • Favoriser le climat scolaire

Axe 3 : Développer le parcours avenir en s’appuyant sur tout le cycle 4 pour lutter contre le décrochage.

  • Rendre les familles actrices de leur orientation
    • Renforcer les relations école-entreprise pour les plus de 14 ans

Objectif 3 :

L’établissement s’engage à : Maintenir un environnement culturel riche

Axe 1 : Développer le PEAC en diversifiant les supports culturels

  • S’appuyer sur les richesses du patrimoine local
    • Développer la culture du numérique, des sciences et de la technologie
    • Développer la culture sportive dans la lutte contre le décrochage scolaire (Camus fait son tour de France).

Axe 2 : S’ouvrir à l’international et à la diversité linguistique

Modalités d’accompagnement :

L’autorité académique décline, ici, les engagements qu’elle entend prendre. Les services concernés sont nommément visés, la temporalité est explicitée.

Les services académiques et les corps d’inspection accompagneront l’établissement dans la réalisation de ces objectifs selon les modalités suivantes :

  •  

Dispositions relatives à l’exécution et à l’évaluation du contrat :

La mise en œuvre du présent contrat d’objectifs fera l’objet d’un accompagnement et d’un suivi réguliers.

D’une part, l’équipe d’inspecteurs référents du bassin de Auxerre 2 (inspecteurs du premier et du second degrés) sera sollicitée en tant que de besoin pour accompagner l’établissement. Ces inspecteurs ont aussi vocation à exercer une fonction d’interface avec les corps d’inspection dans leur ensemble qui pourront être sollicités sur des thématiques précises (liaison 3e / seconde, AP, etc.). L’établissement devra également s’appuyer sur les actions menées dans le cadre du bassin en matière de formation ou de liaison.

D’autre part, le dialogue annuel avec le DASEN dans le cadre de la préparation de rentrée sera l’occasion d’un bilan d’étape. Le bilan annuel du chef d’établissement (accompagné d’éléments d’évaluation ainsi que d’indicateurs d’aide au pilotage) permettra également un suivi annuel. Ce suivi léger pourra, au besoin (difficultés spécifiques, évolution très négative d’un indicateur, etc.), être complété par un bilan intermédiaire plus approfondi à la demande de l’établissement ou du DASEN.

Enfin le présent contrat peut être amendé par voie d’avenant si les circonstances l’exigent à la demande de l’une ou l’autre des parties.

Indicateurs :

  • Statistiques d’admissions au DNB des élèves ayant bénéficié d’un PPRE, d’un PAP ou d’un aménagement d’épreuve. (objectif1)
  • Evolution du pourcentage de validation du socle  pour les élèves ayant bénéficié d’un PPRE, d’un PAP ou d’un aménagement d’épreuve qui. (objectifs 1 & 3)
  • Pourcentage des intentions d’orientation, des décisions d’orientation en 2nde GT à la fin de la 3eme ainsi que des affectations effectives.(objectif 1)
  • Evolutions des statistiques de vie scolaire (notamment les mesures de réparation) (objectif 2)
  • Nombre d’élèves demi pensionnaires en clubs (objectif 2)
  • Suivi du décrochage. (objectifs 2 & 3)
  • Evolution du nombre de demandes de classes à spécialité linguistique en lycée (objectif 3)

Fait à Dijon, le

La rectrice de l’académie de Dijon                                         Le chef d’établissement