Auxerre-Dijon : résumé de la première portion du tour de France du collège Albert Camus!

Auxerre – Tonnerre

Le lundi 17 juin 2019 à 10h00, nous sommes partis d’Auxerre pour notre première étape Auxerre-Tonnerre, la plus difficile mais aussi la plus courte ( 46 km ). Nous avons fait une pause à Chablis pour manger et nous sommes arrivés au camping de Tonnerre vers 16h15. Malgré les nombreuses montées de cette étape nous avons tous adoré cette première journée de vélo et nous étions motivés pour la suite !                                                                                                                        Swane et Emma

Tonnerre – Montbard

Arrivés à Tonnerre dans le camping de la Cascade, la piscine était malencontreusement fermée. Nous avons donc monté nos tentes. Après nous sommes sortis pour aller manger au lycée Chevalier d’Eon et visiter la fosse Dionne. Puis nous avons visité Tonnerre. Nous avons bu un coup dans un bar puis nous sommes rentrés au camping. M Martin nous a rejoint, M Levalet a joué de la guitare en chantant, nous avons bu des jus de fruits et après nous avons joué au loup-garou.

Le mardi, nous avons parcouru 62 km et nous avons passé environ trente écluses en suivant la véloroute.

Anton et Bastien

Montbard – Pouilly-en-Auxois

Nous sommes arrivés à Montbard le mardi 18 juin 2019 accueillis par la Maire de la ville au camping. Une journaliste nous a interviewé et le gérant du camping nous a offert à boire. Nous étions très heureux car ce soir là pas de tente à monter, nous dormions dans des chalets! Après un tour par la piscine, nous sommes allés manger au lycée de Montbard et avons visité la cité Buffon. Le lendemain matin nous sommes partis après avoir déjeuné au lycée. Cette étape était plus facile que celle du premier jour mais ça montait quand même car nous étions en direction de Pouilly-en-Auxois point le plus haut de notre voyage.
Candice et Agathe

Pouilly-en-Auxois – Dijon

Durant notre voyage nous sommes passé par la ville de Pouilly-en-Auxois. Dans cette ville nous trouvons l’endroit ou le canal de Bourgogne atteint son attitude maximale (378M). Il y a aussi un tunnel-canal qu’on nomme « La voute de pouilly », il fait 3333M de long et a été construit entre 1825 et 1832. Nous avons été hébergés dans le camping « Le vert Auxois » , un camping avec piscine et restaurant dans lequel nous avons mangé.

L’étape « Pouilly-en-Auxois , Dijon » a été l’étape la plus facile de notre voyage , car le dénivelé était clairement en notre faveur !

Kevin et Mathéo

DIJON

En arrivant sur Dijon, la dernière étape de notre voyage (et la plus simple aussi), nous sommes allés au camping du lac Kir où nous avons montés les tentes. Une fois que nous étions tous lavés, nous sommes allés au lycée Castel pour dîner puis nous nous sommes baladés dans la ville avant d’aller jouer sur la plage (et oui!) au loup-garou. Après être rentrés vers 22 heures, nous avons pu discuter avant d’aller nous coucher. Le lendemain nous nous sommes levés à 6h15 pour tout ranger, charger les vélos et aller manger au même endroit que la veille. Comme le train était prévu pour midi cinq, nous avons mis les vélos dans une école pour pouvoir nous balader sans être encombré. Nous avons eu une heure de temps libre pour aller dans les magasins, voir le marché, ou simplement marcher. Après cela, nous sommes allés chercher les vélos et nous sommes  partis pour la gare.

Mathilde et Léana

Conseils pratiques

Pour répartir le poids des sacoches matin et soir, il faut mettre le poids le plus lourd en bas et le poids le plus léger en haut des sacoches. Et bien sûr pour que cela se passe bien, il faut :

-Éviter le superflu

-Bien positionner les tendeurs

-Vérifier les attaches des sacoches

Pour les déplacements, mettre en évidence les gilets jaunes pour être visible de loin.

Au camping :

-Trouver un emplacement pas trop loin des sanitaires (pas trop près non plus!)

-Prendre sa douche tôt pour éviter l’attente.

Pour la nourriture, il faut avoir des ouvertures faciles et bien calculer les quantités par tente pour éviter le gâchis. Surtout, penser à vider chaque soir sa gourde pour éviter la multiplication des microbes !

Et pour le retour en train, arriver tôt en gare pour avoir les places réservées aux vélos car elles sont en nombre limité. Penser aussi à surveiller les vélos en permanence à chaque arrêt du train pour ne pas redevenir piéton avant l’heure…

Ilian et Enzo