Afrik’au coeur

Dans le cadre d’Afrik’au cœur

Auteur d’un album jeunesse sur Miriam Makeba, Kidi Bebey a entraîné les collégiens au cœur de l’Afrique, les invitant même à danser.

Vendredi 18 novembre, dans le cadre du festival Afrik’au cœur, une écrivaine franco-camerounaise est intervenue devant des élèves de 6 e du collège.

Kidi Bebey, journaliste, éditrice, écrivaine, a un parcours qui témoigne, entre autres, d’un grand intérêt pour l’univers de la jeunesse. Elle est l’auteure de plusieurs albums documentaires pour enfants sur la vie de grands personnages de l’histoire africaine.

 

Vendredi, c’est à travers la lecture de l’album Miriam Makeba, la reine de la chanson africaine que Kidi Bebey a amené les élèves à parler des pays africains, de l’histoire des peuples, leur combat pour leur territoire, les modes de vie, la colonisation, l’apartheid, Nelson Mandela, Martin Luther King, etc.

L’attention des élèves et parfois l’émotion qui se lisait sur leur visage montraient combien la vie de Mama Africa, celle qui s’est servie de son métier de chanteuse pour dénoncer l’apartheid, les a profondément touchés.

Cerise sur le gâteau, devant une vidéo de Miriam Makeba interprétant Pata Pata, son tube planétaire, les élèves ont esquissé quelques pas de danse, tentant d’imiter les ondulations du corps de Kidi. Quelle aubaine, juste avant de quitter le collège pour profiter du week-end, d’avoir pu s’exprimer sur des rythmes musique africains. Un cours vraiment pas comme les autres.